Qu'est-ce que le droit de bouchon?

Le droit de bouchon est une pratique commerciale mise en place par certains traiteurs et restaurants pour facturer un montant aux clients qui souhaitent apporter leurs propres bouteilles de vin, champagne et spiritueux.

Cet usage assez répandu dans les banquets de mariage est lié au fait que le traiteur va devoir stocker les bouteilles venant de votre caviste préféré, puis les ouvrir et enfin vous servir. Vous payez donc le prix de tous ces services.

Le droit de bouchon est un élément à prendre en compte au moment du choix du traiteur, en particulier si vous voulez amener vos propres bouteilles d'alcool à la réception. N'hésitez pas à prendre l'attache d'un sommelier pour faire vos choix de cépages et ainsi trouver le bon vin pour votre mariage. Vous devez également prêter attention à la quantité d'alcool à prévoir pour votre mariage.

La législation sur le droit de bouchon

Aucune loi n'encadre le droit de bouchon. Le traiteur est libre d'accepter ou pas de vous laisser la liberté d'apporter vos propres bouteilles. Il faut bien voir que c'est sur l'alcool que le traiteur réalise la plus grosse marge donc s'il ne peut pas vous vendre d'alcool, c'est un gros manque à gagner pour lui.

Les futurs mariés ne peuvent pas rien imposer au traiteur à ce niveau-là. C'est donc une négociation avec la possibilité évidemment de se tourner vers d'autres prestataires plus conciliants sur ce point.

En pratique, le traiteur pourra vous demander de fournir des justificatifs sur l'achat des bouteilles. Il a l'obligation légale de pouvoir justifier de la provenance des bouteilles vis-à-vis de l'administration fiscale.

droit de bouchon Le droit de bouchon est une règle ancestrale encore très répandue de nos jours.

Quel montant est facturé pour le droit de bouchon?

Le droit de bouchon n'est pas toujours facturé. Cela dépend des traiteurs et des lieux de réception. Lorsqu'il est facturé, la formule de calcul du droit de bouchon est assise sur le nombre de bouteilles consommées ou le nombre d'invités.

Concrètement, la somme forfaitaire demandée varie en général entre 1 et 15 € par bouteille servie. On le voit, il y a donc de grandes disparités d'un prestataire à l'autre. Le tarif peut également varier suivant le type de bouteille : bouteille de vin blanc, bouteille de vin rouge, bouteille de champagne, etc...

Comment négocier le droit de bouchon?

Déjà, il est recommandé de se renseigner sur les pratiques du traiteur avant de s'engager trop loin dans la discussion. C'est le genre de règle qui fait partie des conditions générales de vente du traiteur. Demandez donc à pouvoir les consulter rapidement.

Ensuite, faites jouer la concurrence! Toutes les salles de réception et tous les traiteurs ne facturent pas le droit de bouchon. Il peut faire grimper l'addition de manière significative donc il faut le prendre en compte dans la facture globale du budget traiteur.

Vous n'aurez pas la même marge de manoeuvre si vous organisez un petit mariage ou un grand mariage. Si vous vous y prenez suffisamment tôt et que le traiteur n'a pas encore rempli son agenda, il sera plus enclin à négocier que s'il croule déjà sous les mariages à organiser. Donc n'attendez pas la dernière minute pour choisir votre traiteur.

Ne perdez jamais de vue que le traiteur a potentiellement la possibilité de se fournir auprès de vos vignerons préférés. Le cas échéant, il pourrait même être en mesure d'obtenir des prix plus attractifs comme il dispose d'un volume d'affaires conséquent.<:p>

Parfois, une petite caisse de grands crus peut aider à amadouer le traiteur. Dernier conseil, si vous comptez consommer vos propres bouteilles de vins, apportez-les au moment du repas test de dégustation pour vous assurer que l'accords mets et vins vous convient parfaitement. La sélection de vins est une étape importante. Enfin, n'oubliez pas que l'abus d'alcool est dangereux pour la santé.